LA DEMOCRATIE FAIT PEUR A CEUX QUI N ONT PAS DE PROJET

L intelligence humaine s'est toujours manifestée par des créations ou des inventions pour maîtriser son milieu de vie et surtout pour améliorer les conditions de son existence. Citons-en une qui peut passer inaperçue par sa simplicité : la démocratie. Elle s'applique à toutes les sociétés humaines ayant atteint un certain degré d organisation (...).

Au Congo-Brazzaville, la volonté du peuple qui s était exprimée pour la première fois (en élisant un homme pour mettre un terme au pouvoir personnel, clanique et tribal), n a pas été respectée quelques mois plus tard par le président Lissouba : le pouvoir est redevenu comme dans le passé. Malgré les richesses nationales incontestables, la misère n a cessé de croître. Il s'en est suivi des guerres, des morts et la destruction des villes.

La victoire militaire de Denis Sassou Nguesso ayant mis fin à la guerre n a pas apporté de garantie au Congo. Tous les principes de base de la démocratie, bafoués par le professeur président, ont connu le même sort pour preuve : l abrogation de la constitution de mars 1992 et sa substitution par un acte fondamental (...).

La démocratie fait peur à ceux qui n ont pas de projet de société, et à ceux dont la volonté est de tromper le peuple. Depuis la conférence nationale, celui-ci est plus exigeant (...). Nous suggérons qu il y ait une charte dans les statuts des organisations internationales (OUA, ONU) pour que la démocratie soit le mode de gestion politique de ce troisième millénaire dans les pays membres, afin d éviter toutes situations dramatiques qui humilient l espèce humaine. Des sanctions (politiques et économiques) doivent être prises à l égard de ceux qui priveront leur peuple de son pouvoir.

Dr E.F. LOUBELO

(Article paru dans L Autre Afrique n° 70 du 2 décembre 1998)

 

:Page suivante                Retour                     Page précédente